Semaine de Cinéma de Femmes
d’Amérique du Sud / Cinema de dones / Settimana del cinema delle donne sudamericane

Long-métrage
Largometraje

afiche vertical SOY AIMÉ alta.jpg
"Soy Aimé"
de  Aymará Rovera 
Argentina, 2021

Sinopsis

Olga Painé, une jeune fille Mapuche-Tehuelche, est déracinée de sa terre de Patagonie à Río Negro en 1946. Elle a grandi parmi les religieuses, victime de discrimination en raison de son origine. À l'âge adulte, elle recherche sa famille. En pleine dictature, elle devient chanteuse, change son nom en Aimé Painé, et reconnaît ses racines. Elle a commencé un chemin de recherche et de dénonciation de la sagesse de son peuple. Elle est la première femme mapuche à faire entendre sa voix. Sa vie a été un mystère, son œuvre un héritage, un trésor qui appartient à l'esprit de la nature du sud. 

 

"En tant que femme mapuche, elle reflétait les qualités les plus authentiques de nos héroïnes, avec un courage singulier, elle a défié la société oppressive en son cœur même, et là, à Buenos Aires, elle s'est installée pour dénoncer, revendiquer, persuader et conquérir une société indifférente, presque toujours hostile aux aspirations à la justice de notre peuple" Reynaldo Mariqueo - 1987 *.

Olga Painé, una niña mapuche-tehuelche es arrancada de su tierra patagónica en Río Negro en 1946. Crece entre monjas, discriminada por su origen. En su adultez busca a su familia. En plena dictadura se transforma en cantora, cambia su nombre convirtiéndose en Aimé Painé, y se reconoce en sus raíces. Inicia un camino de búsqueda y denuncia en la sabiduría de su pueblo. Es la primera mujer mapuche que expande su voz. Su vida ha sido un misterio, su obra un legado, tesoro que le pertenece al espíritu de la naturaleza del sur. 

 

“Como mujer mapuche reflejaba las más genuinas cualidades de nuestras heroínas, con singular valentía desafió a la sociedad opresora en su corazón mismo, y allí, en Buenos Aires se instaló para denunciar, reclamar, persuadir y conquistar a una sociedad indiferente, casi siempre hostil a los anhelos de justicia de nuestro Pueblo” Reynaldo Mariqueo – 1987 *

Biografía de la directora Aymará Rovera

Sitio Web: https://aymararovera3.wixsite.com/misitio

Née à Née à Cutral Co, Neuquén, Argentine, elle est actrice et débute en tant qu'auteur, coscénariste, réalisatrice et productrice générale du film de fiction Soy Aimé, inspiré par et en hommage à la première femme mapuche chanteuse et activiste, Aimé Painé. Aymará est la première artiste patagonienne à participer au Festival international du film de Cannes, en tant qu'actrice de Neuquén, jouant aux côtés de l'actrice française Carole Bouquet dans le film "Nordeste" du réalisateur Juan Diego Solanas, qui a été récompensé à plusieurs reprises et qui a été présenté en première mondiale. Ambassadeur de la culture de Neuquén à La Casa de América à Madrid, Espagne.

 

Elle a remporté des prix nationaux et internationaux en tant qu'actrice et réalisatrice pour Soy Aimé, sa première œuvre en tant qu'actrice ; elle a parcouru le monde dans des dizaines de longs métrages et de séries, parmi lesquels : "Luna de Avellaneda" de Juan José Campanella, "El Décimo Infierno", de Mempo Giardinelli. Extranjera de Inés de Olivera Cesar, entre autres. A fondé le festival du film Lorenzo Kelly et l'espace INCAA à Cipolletti, Rio Negro. Inaugure le collectif de cinéma de Neuquén. Elle dirige la société de production Zomo Patagonia (femmes en mapudungun) qui travaille dans le réseau de production et de casting du territoire fédéral. Elle représente Neuquén au sein de la PCI - Association des réalisateurs de films. Elle développe plusieurs projets et séries.

Nació en Cutral Co, Neuquén, Argentina.Es actriz y debuta como autora, coguionista, directora y productora general de la ficción, Soy Aimé, inspirada y en homenaje a la primera mujer cantora mapuche, activista, Aimé Painé. Aymará es la primera artista patagónica en participar del Festival Internacional de Cine de Cannes, como actriz neuquina, protagonizado junto a la francesa Carole Bouquet el film “Nordeste” y multipremiado del director Juan Diego Solanas con estreno mundial. Embajadora de la cultura de Neuquén en La Casa de América en Madrid España. Obtuvo premios nacionales e internacionales como actriz y directora de Soy Aimé, su opera prima

 

Como actriz; viajó por festivales del mundo en decenas de largometrajes y series, entre ellos: “Luna de Avellaneda” de Juan José Campanella, “El Décimo Infierno”, de Mempo Giardinelli. Extranjera de Inés de Olivera Cesar entre otros. Funda el Festival de Cine Lorenzo Kelly y el espacio INCAA de Cipolletti, Rio Negro. Abre el Colectivo de Cine de Neuquén. Dirige la productora Zomo Patagonia (mujeres en mapudungun) Trabajando en la red de territorio federal de diseños de producción y casting. Representa Neuquén en el PCI – Asociación de directores de cine. Se encuentra en desarrollo de varios proyectos y series. 

Charo Bogarin en aime - en las araucarias (1).jpg
Aime serie baja-6 (2).jpg